Aquarius Disembarking at Valencia Port Spain
Rapport international d'activités 2018

Avant-propos

L’année 2018 a encore été marquée par des niveaux extrêmes de violence et de souffrances infligées aux civils. En témoignent les dizaines de millions de migrants à travers le monde et les millions de personnes piégées dans des conflits où des forces politiques bloquent – délibérément ou non – l'accès à une aide humanitaire vitale.

En 2018, Médecins Sans Frontières (MSF) a fait face à un feu nourri d'attaques cyniques et de déclarations malveillantes visant à criminaliser les migrants et ceux qui font preuve de solidarité envers eux, ainsi qu’à saper l'action humanitaire, le droit international et les principes mêmes d'humanité et de solidarité.

L’attaque la plus emblématique et la plus scandaleuse a mis fin aux opérations de recherche et sauvetage de l'Aquarius en mer Méditerranée, condamnant ainsi toujours plus d’hommes, de femmes et d'enfants à se noyer sur cette voie migratoire la plus meurtrière au monde.

Quelles que soient les raisons qui les conduisent à quitter leur pays – violence, pauvreté, insécurité ou effets du changement climatique – les migrants ont droit à une protection et à l’accès aux soins médicaux, tout comme les populations qui choisissent de rester au pays ou qui ne sont pas en mesure de partir.

Que cela plaise ou non aux politiques, nous continuerons d’offrir à toutes les personnes en détresse l’assistance médicale la plus appropriée et la plus efficace possible. Nos équipes mènent des évaluations indépendantes pour identifier les besoins médicaux et les secours que nous pouvons apporter, en concertation avec les populations que nous tentons d'aider.

Comme le montre ce rapport d'activités, l'engagement communautaire et des modèles de soins centrés sur les patients font déjà partie intégrante de nombre de nos projets. Mais notre priorité reste de trouver les moyens de mieux collaborer avec nos patients et leurs communautés pour définir les modèles de soins les plus appropriés. C’est la seule manière de devenir pleinement redevables vis-à-vis des populations auxquelles nous portons secours et de rester en cohérence avec nos objectifs dans le futur.

Nous ne saurions parler de redevabilité et de modèles centrés sur les patients sans évoquer les efforts que nous menons pour lutter contre les abus et les comportements inappropriés au sein de MSF, et pour offrir une aide aux personnes qui en sont victimes. Nous avons amélioré le système de plaintes et le nombre de cas signalés augmente.

Pour autant, vues la taille et la portée de notre organisation, nous savons qu'il doit y en avoir plus. Nous devons donc redoubler d'efforts pour améliorer nos processus et les rendre plus accessibles à tous, et pour que nos équipes, nos patients, leurs proches et leurs communautés aient pleinement confiance dans ces mécanismes et y aient recours.

La nature de notre mission sociale conduit nos équipes à travailler dans des contextes difficiles, stressants, souvent dans des conditions terribles, pour offrir une assistance médicale vitale à des populations qui en seraient autrement privées. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers les dizaines de milliers de membres de notre personnel sur le terrain, qui consacrent leur quotidien à aider les autres.

Par ailleurs, nous ne pourrions travailler sans le soutien de nos 6,3 millions de donateurs. Merci de votre foi en notre action.

La page suivante
Médecins Sans Frontières