Treating a dengue epidemic
Rapport International d’Activités 2017

Burkina Faso

MSF au Burkina Faso Après un peu plus de deux ans d’absence, MSF est revenu au Burkina Faso en octobre 2017, pour aider le ministère de la Santé à enrayer une épidémie de dengue.
IAR17_Burkina_Map (FR)

Le 28 septembre 2017, une épidémie de dengue a été déclarée dans la région centrale du Burkina Faso. La dengue est une maladie virale transmise par des moustiques, qui provoque fièvre, et douleurs articulaires et musculaires aiguës. Il n'y a pas de traitement pour la maladie elle-même mais un diagnostic et un traitement précoces des symptômes peuvent réduire les douleurs et prévenir des décès. 

MSF a soutenu quatre centres de santé et le service des maladies infectieuses de l'hôpital universitaire de Ouagadougou. Les équipes ont fourni des tests rapides, référé les cas graves, assuré le traitement pour limiter la fièvre et pris en charge des patients atteints, y compris des plus vulnérables, comme les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. MSF a aussi aidé le personnel médical burkinabé à améliorer la détection du virus et le traitement des symptômes par des transfusions sanguines et des solutions intraveineuses. Plus de 450 membres du personnel médical et paramédical du ministère de la Santé ont été formés dans 35 structures. 

Des activités de sensibilisation communautaires ont été conduites dans les centres de santé pour encourager les populations à consulter en cas de symptômes de dengue plutôt qu’à s’automédiquer, et pour expliquer l'importance de la lutte contre le vecteur dans les maisons. Les équipes de MSF ont pulvérisé des insecticides pour tuer les moustiques dans les cinq structures de santé qu'elles ont aidées et ont installé des moustiquaires aux fenêtres et portes de l'hôpital universitaire. 

Les équipes ont également passé deux à trois jours dans cinq autres structures de santé pour dépister et traiter les cas de dengue. MSF a ainsi pu surveiller la progression de l'épidémie dans ces zones. 

Pendant cette intervention, l’équipe a mené au total 3’290 consultations liées à la dengue avec le personnel du ministère de la Santé, et réalisé 951 tests rapides.

Nous suivre

La page suivante
Médecins Sans Frontières