Transition et protection des salaires IRP1

Transition et Maintien des salaires IRP 1

L’IRP 2 a été mis en place en juillet 2014, comme mentionné dans la section Construire et développer le système de rémunération international. Le personnel ayant rejoint MSF à partir du 1er juillet 2014 sont automatiquement rémunérés selon ce système (IRP 2).

Pour le personnel ayant commencé avec MSF avant cette date, et qui continuent à partir en mission,  des mesures spéciales ont été mises en place pour faciliter la transition vers le nouveau système. Selon ces mesures, dans les cas où le salaire dans le système IRP 2 est moins élevé que dans le système précédent (IRP 1), le salaire du personnel international concerné est maintenu au niveau précèdent dans les conditions suivantes:

  • Le poste occupé pour la nouvelle mission est au moins au même niveau que le dernier poste occupé dans l’ancien système (le salaire de référence).
  • Si l’interruption de service (l’intervalle depuis la dernière mission) était de moins de 12 mois (ou 24 mois si cette période a été passée à travailler dans un des sièges de MSF ou en tant que personnel national).

Si le poste occupé lors de la nouvelle mission est d’un niveau inférieur dans IRP 2 au dernier poste occupé sous le système précédent (IRP 1), alors MSF se réferre au salaire equivalent pour ce poste dans l'ancien système. Ce salaire sera celui appliqué sera s’il est toujours plus élevé que le salaire dans le système IRP 2.

Le personnel international concerné peut toutefois bénéficier des avantages et des packages offerts dans le cadre de l’IRP 2, avec une limite concernant l’allocation pour enfant resté dans le pays de domicile (Home Child Allowance – HCA) accordée pour certaines affectations à Long Terme (LTAs) et aux Vocationers.

Une allocation pour enfant au pays de domicile ne vient pas en supplément d’un salaire déjà protégé. Si le montant du salaire dans le nouveau système + le montant de l’allocation pour enfant au pays de domicile est supérieur au dernier salaire dans l’ancien système (IRP 1), alors la personne perçoit ce nouveau salaire (IRP 2) + le montant de l’allocation HCA  pour la durée de l’Affectation à Long Terme ou de l’engagement Vocationer concerné. Par la suite, si la personne n’est plus éligible à l’allocation pour enfant au pays de domicile  lors d’une affectation suivante, (par exemple si les enfants ont plus de 18 ans ou s’il ne s’agit pas d’une Affectation à Long Terme), MSF reprend le dernier salaire IRP 1 comme référence pour déterminer si le salaire de la personne pour cette affectation doit toujours être « protégé » ou non (c’est-à-dire payé au montant du dernier salaire IRP 1 si le salaire dans le système IRP 2 est toujours plus bas), toujours à condition qu’il se soit écoulé moins de 12 mois depuis la fin de la dernière mission.