Cambodia Hep-C
Rapport International d’Activités 2017

Cambodge

MSF au Cambodge En 2017, les projets de MSF au Cambodge ont ciblé l'hépatite C et le paludisme.
Cambodia Map IAR 2017 (FR)

En mai 2016, MSF a lancé un programme offrant dépistage et traitement gratuits de l'hépatite C, une maladie virale véhiculée par le sang et autrefois considérée comme chronique et mortelle. Sa prévalence réelle est inconnue, mais on estime qu'entre 2% et 5% de la population cambodgienne est infectée. Ces dernières années, l'arrivée de médicaments nouveaux – et chers – appelés antiviraux à action directe (AAD) ont révolutionné le traitement. 

Basé à l'hôpital Preah Kossamak de Phnom Penh, la capitale, ce projet vise à simplifier le diagnostic et le traitement, et à démontrer son efficience et sa réplicabilité dans d'autres pays. En 2017, MSF a traité 2'926 patients avec des ADD, avec un taux de guérison de plus de 95% chez ceux qui ont achevé le traitement.

Dans la province de Preah Vihear, au nord du pays, la résistance à l'artémisinine, un des plus puissants antipaludéens, a été confirmée. MSF teste des stratégies pouvant contribuer à éradiquer la maladie, en particulier la forme résistante du Plasmodium falciparum, en combinant dépistage, test de diagnostic et traitement. Les équipes ont continué de soutenir le dépistage et le traitement dans la communauté et les structures de santé, ainsi que le dépistage des populations à risque.  

Les recherches menées en 2017 ont documenté le développement de la résistance aux trois principaux médicaments utilisés contre le paludisme à Plasmodium falciparum (ou le paludisme sèvère). Les résultats de ces recherches seront évalués et des recommandations seront formulées pour être potentiellement répliquées ailleurs.

Nous suivre

La page suivante
Médecins Sans Frontières