Liberia: Providing psychiatric care close to home
Rapport international d'activités 2019

Libéria

MSF au Libéria en 2019 Médecins Sans Frontières (MSF) gère un hôpital pédiatrique dans la capitale libérienne et met en œuvre un nouveau modèle de soins pour les patients atteints de troubles mentaux et d'épilepsie.
Liberia2019_FR.jpg

MSF a ouvert l'hôpital de Bardnesville Junction à Monrovia en mars 2015, pour combler les lacunes en soins pédiatriques pendant l'épidémie d'Ebola. 

Cet hôpital de 92 lits continue d’offrir des soins spécialisés aux enfants d'une vaste zone urbaine pauvre, souffrant de paludisme et malnutrition aiguë sévère. Il est également un site de formation des infirmiers, internes et infirmiers anesthésistes libériens.  

Les équipes des deux blocs opératoires ouverts en 2018 ont pratiqué diverses interventions durant l'année, dont de la chirurgie urologique et plastique reconstructrice. En 2019, nous avons ouvert un laboratoire de microbiologie qui nous a permis de mieux diagnostiquer les maladies infectieuses, d'adapter les traitements et de surveiller l'antibiorésistance.   

En juillet, nous avons élargi notre programme de soins de base communautaires pour les patients souffrant de troubles mentaux et d'épilepsie à un cinquième site, West Point, un bidonville densément peuplé de Monrovia. 

En collaboration avec le ministère de la Santé, nous avons accompagné et supervisé des cliniciens dans la prise en charge des troubles mentaux et de l'épilepsie dans des structures de médecine générale. Nous avons assuré le suivi actif des patients et de leurs familles. Nous avons aussi aidé les volontaires et intervenants psychosociaux à fournir de l’éducation à la santé sur l'épilepsie, la schizophrénie et d'autres troubles mentaux dans les communautés, afin de vaincre la stigmatisation.  

En 2019, nous avons soigné 1’690 patients souffrant d’épilepsie ou de troubles mentaux. 

 

La page suivante
Médecins Sans Frontières