Am Timan Hospital, Chad - January 2017
Chad

MSF remet ses programmes médicaux à Am Timan

Médecins sans frontières (MSF) a finalisé le transfert de ses programmes médicaux d’Am Timan, Salamat, au ministère de la Santé publique, a annoncé l'organisation.

La fermeture officielle a eu lieu le 31 octobre. Cela a marqué la fin d'un processus de transfert progressif.

« MSF est une organisation humanitaire médicale internationale qui répond aux urgences », a déclaré le chef de mission de MSF, Mohamed Ali Omer. « Après 12 ans de travail à Am Timan, en partenariat étroit avec le ministère de la Santé publique, le moment est venu pour MSF de se retirer afin de pouvoir aider les plus vulnérables, au Tchad, dans la région et ailleurs."

MSF restera active au Tchad. L’équipe d’intervention d’urgence de MSF, qui a fourni une assistance lors des épidémies d’hépatite E et de choléra à Am Timan en 2017, est prête à le faire si nécessaire.

Video

Am Timan Walk + Talk en français

MSF a réagi pour la première fois à une crise nutritionnelle à Am Timan en 2006 et, jusqu'à présent, avait maintenu une présence constante dans la région de Salamat.

En 2010, MSF a commencé à fournir des soins dans les services de maternité et de pédiatrie de l'hôpital provincial d’Am Timan. Au fil des années, MSF a également soutenu les services de soins intensifs, de néonatologie, de laboratoire et de banque de sang, ainsi que la gestion de programmes de nutrition, de soins du VIH et de la tuberculose.

En dehors des cas traités lors des cliniques mobiles, le projet de MSF à Am Timan a prodigué de 2010 jusqu’au 28 Octobre 2018, plus de 119.000 consultations médicales, plus de 20.000 hospitalisations, soigné près de 40.000 enfants atteints de malnutrition aiguë sévère, assisté plus de 17.500 accouchements, 800 admissions dans le programme de VIH, et prêt de 800 cas traités pour la tuberculose, parmi lesquels 3 cas de tuberculose multirésistante.

Activitiés MSF à Am Timan depuis 2010

MSF a également soutenu les centres de santé locaux, où elle gérait des cliniques de médecine générale, prénatales et de nutrition. Grâce à la sensibilisation et à l'éducation de la communauté, les équipes de MSF ont encouragé les personnes à rechercher rapidement les soins dans les centres de santé locaux, le cas échéant.

Afin d’améliorer l’offre de soins de santé à Am Timan, MSF a dispensé une formation continue au personnel du ministère de la santé à l’hôpital provincial et dans les centres de santé environnants. Avant le transfert, MSF a fait don de bâtiments, d’équipements et de médicaments.

« Nous remercions tous ceux qui ont rendu possible le travail de MSF à Am Timan au fil des années », a déclaré Alexis Bakelage, coordinateur de projet de MSF à Am Timan. « Notamment le ministère de la Santé publique avec lequel nous avons étroitement collaboré, les autorités locales et administratives, et l'ensemble de notre personnel et la population d'Am Timan.»

MSF est présente au Tchad depuis 1981 et continue d’opérer dans le pays.

À Moissala, MSF travaille sur le traitement et la prévention du paludisme, ainsi qu'en pédiatrie. À Goré, MSF soutient deux centres de santé et à N’Djamena, MSF soutient les ONG Alima et Alerta Santé dans le traitement des enfants souffrant de malnutrition. L’unité d’intervention d’urgence de MSF est également basée à N’Djamena et est prête à réagir rapidement face aux épidémies dans l’ensemble du pays.

La page suivante
Democratic Republic of Congo
Statement 11 juillet 2019