Measles intervention in Boso Manzi

Réponses aux urgences

En République démocratique du Congo, les équipes responsables des urgences sanitaires et humanitaires de MSF ont pour vocation de répondre aux épidémies, endémies et pandémies, aux populations victimes de conflits et de catastrophes naturelles afin de contenir la dégradation des taux de mortalité. Ces équipes assurent la surveillance, la préparation et la réponse à toutes les urgences qui nécessitent leur présence et leur expertise.

  • Le RUSC : réponses aux urgences et surveillance au Congo

Basée au Sud-Kivu, l’équipe du RUSC a réalisé cinq interventions d’urgences en 2020. Dès novembre 2019, le RUSC est intervenu auprès des populations de Salamabila, dans la province du Maniema à la suite de plusieurs notifications de cas de violences sexuelles. Cette mission s’est terminée en mars 2020, pour laisser la place à un projet régulier (voir Maniema).

Une deuxième intervention a été déclenchée à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, auprès du centre de traitement de la COVID-19 de Bwindi. A l’issue de cette intervention de sept mois, une flambée de diarrhée cholériforme s’est déclarée dans l’aire de santé de Minova, au bord du lac Kivu, suivie par une alerte similaire deux mois plus tard à Miti-Murhesa, non loin de Bukavu, des alertes auxquelles a également répondu l’équipe d’urgence.

Enfin, un afflux massif de populations fuyant les conflits armés au Nord-Kivu a poussé le RUSC à intervenir auprès des personnes déplacées et des communautés d’accueil dans la localité de Katasomwa. L’intervention a bénéficié aux enfants de moins de 15 ans (vaccination de plus de 6 000 enfants) et aux femmes enceintes grâce à une baisse du taux de mortalité maternelle, très élevée dans ce contexte isolé des Hauts Plateaux.

  • Le SKERU : South Kivu Emergency Response Unit

Suite aux violences et déplacements de populations occasionnés par les conflits armés en janvier 2020 à Salamabila, province du Maniema, le SKERU est intervenu en mars 2020 pour faciliter l’accès aux soins de ces communautés particulièrement vulnérables et  limiter l’augmentation de la morbidité et de la mortalité compte tenu de la présence de la rougeole dans les zones d’accueil.

L’équipe d’urgence a ainsi mis en place des cliniques mobiles et des vaccinations de rattrapage pour 2 402 enfants.

  • Le PUC : Programme d’urgence pour le Congo

Depuis plus de 25 ans, le PUC répond aux urgences médicales et humanitaires affectant les populations victimes d’épidémies ou de crises humanitaires dans 17 des 26 provinces de la RDC (Kinshasa, Kongo Central, Kwilu, Kwango, Equateur, Maï-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi, Bas Uélé, Tshuapa, Sankuru, Maniema, Lomami, Kasaï Central, Kasaï Oriental et Kasaï).

En 2020, le système de veille et de détection du PUC a déclenché 12 évaluations qui ont donné lieu à huit interventions. Quatre ont ciblé la lutte contre l’épidémie de rougeole qui a affecté la RDC entre 2018 et 2020 et deux réponses exceptionnelles : la première contre l’épidémie de COVID-19 à Kinshasa et la seconde contre l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur. Au total, le PUC a porté assistance à plus de 190 000 personnes en 2020.

En parallèle, le PUC a poursuivi le renforcement de la performance de son système de veille et de détection en ouvrant de nouveau bureaux de surveillance et sentinelles supplémentaires (11 à terme) ; et continue à développer la polyvalence et la flexibilité de ses équipes mobiles d’intervention.

La réponse aux urgences humanitaires et médicales (épidémies, personnes déplacées et catastrophes naturelles) reste une préoccupation majeure dans le nord-est de la RDC en raison du manque de capacité et du fonctionnement du système de santé local.

  • Le Kere : Kisangani Emergency Response 

Mise en place en 2018, une équipe de réponse d'urgence basée à Kisangani (chef-lieu de la province de la Tshopo), le KERE fournit une réponse immédiate aux besoins essentiels des populations vivant dans les provinces de l'Ituri, du Haut Uéle et de la Tshopo. Toutes souffrent d'un système de santé très faible ; de zones de santé éloignées et difficiles d'accès où les épidémies sont récurrentes (rougeole, choléra, paludisme et fièvre hémorragique virale) ; de populations en déplacement et victimes des affrontements armés.

En mars 2020, les missions exploratoires et les interventions ont été suspendues dès le mois de mars en raison de la pandémie de COVID-19. Depuis, le Kere a repris les interventions de vaccination contre la rougeole et a appuyé les différents projets, notamment dans le cadre de la distribution de masse d’antipaludéens (MDA) dans la province de l’Ituri.

Au mois de septembre, une équipe est intervenue à Boga à la suite d’affrontements armés ayant provoqué la fuite de 26 000 personnes, installées dans des sites de fortune, avec un accès limité à l’eau et à la nourriture. Le KERE était toujours à leur côté fin décembre 2020.  

  • L’Urgepi : Projet d’Urgence aux épidémies

Les provinces de l’Ex-Katanga (Haut Lomami, Lualaba, Haut Katanga et Tanganyika) subissent des épidémies récurrentes de rougeole. C’est pourquoi MSF a choisi d’agir de manière proactive pour réduire la prévalence de ces épidémies dans les quatre provinces et améliorer la qualité de la réponse médicale, en coordination avec le Ministère de la Santé et les autres acteurs intervenant dans le domaine de la santé publique, dont la rougeole.

Les quatre axes de travail de l’Urgepi sont :

  • La surveillance épidémiologique,

  • Le renforcement des capacités du laboratoire de Lubumbashi,

  • La prévention

  • La prise en charge

 

Articles

 
WANGATA EBOLA TREATMENT CENTRE

Equateur: MSF appuie le ministère de la Santé dans la réponse contre Ebola

13 Mai 2022
 
Choléra Goma.jpg

Persistance du choléra à Goma : la recherche comme alternative pour briser la résistance

2 Fev 2022
 
Violences sexuelles à Salamabila

Maniema : à Salamabila, un important besoin de mettre fin aux violences sexuelles.

27 Jan 2022
 
Beni ebola treatment center

Nord Kivu : fin de la 13ème épidémie d'Ebola à Beni

16 Dec 2021
 
CholeraMulongo_DRC _December 2021

Haut-Lomami : MSF soutient la réponse du ministère de la Santé à l'épidémie de choléra à Mulongo

15 Dec 2021
 
Intervention contre la Typhoïde

Lualaba : MSF répond à la flambée de rougeole à Fungurume

27 Oct 2021