Measles intervention in Boso Manzi
MSF en DRC

Qui sommes-nous

Avant tout : une association !

Médecins Sans Frontières est une association humanitaire à vocation médicale créée en 1971 en France.

Depuis cinquante ans, MSF apporte une assistance médicale à des populations vivant des situations sanitaires graves, des catastrophes naturelles dévastatrices ou des conflits armés dans 90 pays dans le monde. 

MSF est un mouvement international qui compte actuellement 27 associations nationales ou régionales, chacune étant une entité légale indépendante, avec ses propres statuts, selon la législation du pays où elle a son siège. 

L'association est notamment garante de l'identité de MSF, de ses principes et de son éthique. L'exécutif est en charge de la mise en place des moyens de notre mission sociale, et notamment de doter les équipes d'intervention et les projets réguliers des moyens nécessaires à une prise en charge médicale de qualité. 

L’histoire de Médecins Sans Frontières est riche de débats, de prises de parole publiques et de réflexions : ils font l’objet de deux sites dédiés. Le Centre de réflexion sur l'action et les savoirs humanitaires (Crash), structure abritée par la Fondation Médecins Sans Frontières, produit des analyses critiques sur les pratiques de terrain et le positionnement public de l’association. Le site Speaking Out met à disposition du public une collection d’études de cas qui explore les actions et les processus de prise de décision de l’organisation, au cours des crises humanitaires qui l’ont amenée à prendre la parole publiquement.

MSF en RDC

L'offre de soins médicaux, gratuits et de la meilleure qualité possible aux personnes dont la vie ou la santé sont menacées - principalement en cas de conflits armés, mais aussi d'épidémies, de pandémies, de catastrophes naturelles ou encore d'exclusion des soins - est au coeur de la mission de MSF en RDC.

Nombreux sont ceux qui rendent le soin et l'assistance humanitaire possible. Nos équipes sont en majorité composées de médecins et d'infirmiers, mais aussi de psychologues, de logisticiens ou de juristes qui travaillent dans leurs pays ou leurs provinces d'origine.

 

Nos contributions en 2020

Voir le rapport

La charte de MSF

Tous nos membres acceptent d'honorer les principes suivants :
  • Les Médecins Sans Frontières apportent secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d'origine naturelle ou humaine, de situation de belligérance, sans aucune discrimination de race, de religion, philosophique ou politique.
     
  • Œuvrant dans la neutralité et l'impartialité, les Médecins Sans Frontières revendiquent, au nom de l'éthique médicale universelle et du droit à l'assistance humanitaire, la liberté pleine et entière de l'exercice de leur fonction.
     
  • Nous nous engageons à respecter les principes déontologiques de la profession et à maintenir une totale indépendance à l'égard de tout pouvoir, ainsi que de toute force politique, économique ou religieuse.
     
  • Volontaires, nous mesurons les risques et périls de nos missions et ne réclamerons aucune compensation autre que celle que l'association sera en mesure de nous fournir.

Politique de transparence

Médecins Sans Frontières dépend à 98,5 % du soutien financier de donateurs individuels. La transparence et la responsabilité vis-à-vis de nos donateurs volontaires est un de nos principes. Grâce à votre soutien et votre engagement à nos côtés, nous parvenons à agir en toute indépendance pour aider celles et ceux qui en ont le plus besoin. 

Chaque année, MSF publie un rapport d'activités et un rapport financier qui détaillent les activités par pays. Ils sont présentés lors de l’assemblée générale avant d'être transmis aux donateurs, dans un souci de transparence financière. La bonne gestion de ces dons est assurée par des services financiers qui gèrent et contrôlent régulièrement les dépenses, mais aussi auditent les dépenses engagées et élaborent des rapports, suivis et mises en oeuvre par l'exécutif.

Ressources humaines

Réunies autour d’une charte, nos équipes sont composées de personnel médical, logistique et administratif, expatriés ou employés localement pour fournir une aide médicale vitale. Chaque année, des milliers d'employés internationaux effectuent des missions dans les pays où nous intervenons.

Au sein de MSF, tous les employés et collaborateurs sont égaux en droit : ils ont les mêmes droits et les mêmes devoirs. Ils adhèrent aux principes d'un comportement responsable envers eux-mêmes et les patients. Si les engagements responsables, ci-dessous énumérés, sont enfreints par l’un de nos employés ou collaborateurs, les mécanismes de signalement des abus sont enclenchés.

Engagements en matière de comportement responsable

  • Les membres du personnel MSF et ses partenaires opérationnels sont tenus d’adopter un comportement respectueux et non-discriminatoire envers tout patient, collègue et membre de la population locale, cela quels que soient sa race, ses opinions, son style de vie, son genre, son orientation sexuelle, son milieu socio-économique, ses origines, sa religion, ses croyances ou tout autre marqueur d’identité.
  • Aucune forme d’abus physique (violence physique, agression sexuelle ou toute autre forme d’atteinte physique) ou psychologique (intimidation, abus de pouvoir, harcèlement, discrimination ou favoritisme) ne sera admise de la part des membres du personnel MSF ou de ses partenaires opérationnels.
  • Les membres du personnel MSF et ses partenaires opérationnels ne tolèrent, en aucune circonstance, les comportements abusant de la vulnérabilité d’autrui et cela au sens le plus large (sexuel, économique, social, etc.). Cela implique, lors de toute mission avec MSF, l’interdiction d’échanger des biens, des avantages ou des services contre des actes de nature sexuelle, ainsi que le recours aux travailleurs du sexe.
  • Les membres du personnel MSF et ses partenaires opérationnels ne tolèrent pas l'abus, l'exploitation ou la violence exercée à l'encontre d'enfants. Toute relation sexuelle avec des personnes mineures est proscrite.

Des mécanismes et procédures de prévention, ainsi que de réponse aux cas d’abus et de harcèlement, sont mis en place au sein de l’organisation. Nous attendons de tous nos employés qu’ils agissent dans le respect des engagements et des principes inscrits dans notre charte, en faveur d’un comportement responsable.

L’image de notre organisation dépend de la conduite de chacun de nos employés et collaborateurs ainsi que du respect des communautés auprès de qui nous intervenons. Ainsi, aucun employé ni collaborateur n’a le droit d’exploiter la vulnérabilité des autres ou tirer avantage de sa position pour un profit personnel.