Cutaneous leishmaniasis in Pakistan: Patient testimonies
Rapport international d'activités 2019

Pakistan

MSF au Pakistan en 2019 Améliorer la santé maternelle, infantile et néonatale reste une priorité pour Médecins Sans Frontières (MSF) au Pakistan. Nous traitons aussi des maladies infectieuses et intervenons lors des catastrophes naturelles.
Pakistan2019_FR copy.jpg

Il existe peu de soins médicaux gratuits de qualité pour les femmes et les enfants, surtout en zones rurales. Lorsque ces services existent, peu de gens peuvent se les payer. Nous offrons des soins en santé génésique et des soins néonatals et pédiatriques sur cinq sites dans les provinces du Balouchistan et du Khyber Pakhtunkhwa. Ouverts 24h/24, nos services d'obstétrique d'urgence assurent la chirurgie et le transfert des cas compliqués, et sont accessibles aux communautés locales, aux réfugiés afghans et aux personnes traversant la frontière afghane pour se faire soigner. 

De plus, nous gérons un programme de nutrition thérapeutique pour les enfants atteints de malnutrition sévère au Balouchistan. En 2019, nous y avons hospitalisé 910 enfants et en avons traité 10’200 en ambulatoire dans quatre districts de cette province. À Chaman, une ville à la frontière afghane, nos équipes soignent les traumatismes. En 2019, nous avons aussi géré le service des urgences à l'hôpital de Timergara, dans le district du Bas-Dir. Mais, après 10 ans d’activité, MSF a annoncé le transfert progressif des projets dans le Bas-Dir au département de la Santé du Khyber Pakhtunkhwa d'ici janvier 2021. 

Santé maternelle et infantile au Baloutchistan
Un nouveau-né dans un centre de MSF à Dera Murad Jamali au Baloutchistan est emmailloté par sa grand-mère avant son retour à la maison. Pakistan, novembre 2018. 
Khaula Jamil

Prise en charge des maladies endémiques 

MSF gère quatre centres de traitement de la leishmaniose cutanée, une maladie parasitaire tropicale négligée. Transmise par la piqûre d'un phlébotome, elle provoque des lésions cutanées défigurantes et douloureuses qui, bien que non mortelles, peuvent être sources de stigmatisation et discrimination. La leishmaniose cutanée est endémique dans certaines régions du Pakistan. Pourtant, les traitements sont indisponibles ou trop chers pour la plupart des patients qui ne peuvent dès lors quasiment compter que sur des organisations internationales comme MSF pour se faire soigner. Outre le dépistage et le traitement, nos équipes offrent de l’éducation à la santé et un soutien psychologique. Pendant l'épidémie de 2019, nous avons donné du matériel médical au département de la Santé du Khyber Pakhtunkhwa. 

Le Pakistan enregistre une prévalence de l'hépatite C parmi les plus élevées au monde. À Machar Colony, un bidonville densément peuplé de Karachi, MSF a mené près de 8’740 consultations pour l'hépatite C et 1’410 nouveaux patients ont été mis sous traitement. La clinique assure dépistage, traitement, soutien psychologique et promotion de la santé au niveau des soins primaires, selon un modèle de prise en charge décentralisée introduit par MSF en 2015.  

Réponse aux urgences 

MSF aide les autorités pakistanaises à préparer la réponse aux épidémies ou catastrophes naturelles. En 2019, lors d’une épidémie de dengue dans tout le pays, nous avons soutenu les autorités sanitaires à travers des campagnes de sensibilisation et des dons de moustiquaires, matériel logistique et médical, et insecticides. Dans le Cachemire sous administration pakistanaise, nous avons aussi donné du matériel médical à un hôpital touché par un séisme en septembre.  

La page suivante
Médecins Sans Frontières